> Des citoyens candidats aux élections départementales !

14032015

Capture d’écran 2015-03-14 à 22.00.53 Capture d’écran 2015-03-14 à 22.01.02

Vous ne voterez pas dimanche.

Ou alors, vous ne savez pas pour qui voter.

Ou encore, vous vous dites que vous allez certainement voter « utile », sans illusions…

Ou même, vous n’êtes pas inscrits sur les listes et ça vous est bien égal.

Vous êtes désabusés, quoi qu’il en soit. Déçu, blessé.

Un instant. Juste quelques minutes. Pas longtemps.

Et si… des citoyens lambda, enseignants, commerçants, demandeurs d’emploi, étudiants…, hors du système politique fatigué, bref des citoyens comme vous, faisaient le choix de casser les codes et, se disant que les choses ne peuvent pas rester figées et à ce point démoralisantes, se présentaient à vos suffrages ? Des candidats tout neufs. Oh, ils ne sont pas providentiels ces candidats. Ils ne révolutionneront rien, que ce soit clair. Et ce n’est pas parce qu’ils se disent « indépendants » qu’ils n’ont pas de convictions marquées. Non non. Simplement, ils se sont dits qu’ensemble, ils pouvaient à leur toute petite échelle incarner la preuve que tout à chacun a légitimité à ouvrir les débats. À montrer que chaque citoyen a légitimité à interpeler ses élus, à proposer des idées, à dire que ça ne va pas bien, et que lui, par son expérience de vie, peut contribuer à améliorer les choses.

Des citoyens candidats aux élections départementales. Au nom de quoi ? De ce statut de citoyen, si dévoyé, instrumentalisé, et pour autant fondement de notre démocratie. Le pouvoir n’est-il pas censé être celui du peuple ? Mais les élections départementales, pourquoi ? Le département, échelle de proximité par excellence, bien que son avenir soit flou, est l’acteur de la politique sociale, des collèges, du développement culturel, associatif et économique… c’est dire s’il est au cœur de notre quotidien ! Alors mobilisons-nous !

Quelle folle aventure que celle dans laquelle nous nous sommes lancés ! Folle, intense, mais réfléchie ! Si nous nous engageons tous à titre personnel – une association ne saurait financer une campagne – c’est bien dans la foulée des dossiers thématiques présentés par 55 citoyens pour Limoges sur le patrimoine et les mobilités. D’autres suivront. Des dossiers qui sont le fruit de notre passion pour notre ville, de notre envie d’apporter notre petite contribution au débat public, oh oui, le public, le bien commun, ces idées auxquelles nous souhaitons croire, encore.

Nous ne voulons pas additionner nos voix à celles qui crient que les politiques sont tous les mêmes, et qu’il ne sert plus à rien de voter. C’est donc là le sens de notre engagement, que d’aucuns jugeront insensé et démagogique. Reposons-nous la question bon sang : qu’est-ce qui doit motiver l’engagement pour la collectivité ? Le compte en banque ? Non. Le fait d’être bien né ? Non plus. Le fait d’être en odeur de sainteté avec une fédération parisienne qui se substitue bien trop souvent à l’intérêt général des citoyens sur le terrain ? Sûrement pas ! Pas plus que l’âge, l’origine, l’héritage… Halte à la professionnalisation de la politique ! L’expérience, ça se construit si l’on ose donner leurs chances à d’autres personnes, d’autres visions, d’autres parcours de vie.

Cet article est également une occasion de répondre à certaines attaques et accusations infondées. Non, nous ne sommes pas le sous-marin du Front national. Nos membres sont des sympathisants de toutes tendances républicaines, marqués par des engagements associatifs, humanitaires, syndicaux, qui tous sont placés sous le signe de la lutte contre les inégalités, les injustices et les préjugés. Non, notre engagement, aussi dérisoire puisse-t-il paraître aux yeux de certains adeptes du cumul, n’est pas bêtement motivé par la rancœur contre un parti qui n’aurait pas su satisfaire nos ambitions de pouvoir.

Je vous propose ci-joint de prendre connaissance de notre circulaire de campagne.

Capture d’écran 2015-03-14 à 21.53.38 Capture d’écran 2015-03-14 à 21.54.13 Capture d’écran 2015-03-14 à 21.54.44

Ainsi qu’un exemplaire de notre tract, que nous distribuons actuellement en ville. Vous y retrouvez les grands axes de notre programme :

Tracts9

Notre programme également ici :

- ne pas cumuler plusieurs mandats politiques.
- consulter la population, comme cela a déjà été fait dans d’autres territoires, en cas de grand projet engageant des dépenses importantes pour le département (LGV, centre aquatique de Saint-Pardoux, grands équipements routiers…).
- revenir sur la décision autoritaire qui écarte les jeunes majeurs des dispositifs d’aides.
- soutenir toutes les initiatives citoyennes qui favorisent le bien vivre ensemble sur un territoire commun (budget participatif, participation aux commissions, soutien aux entreprises solidaires et aux associations locales, création de micro-crèches).
- organisation d’Ateliers participatifs sur les services publics (rencontres dans les cantons entre élus et citoyens pour définir les besoins)
- ou encore : refonte du festival « La culture au grand jour » (élargissement des thématiques), création d’un Conseil départemental des jeunes…

Nos candidats :

Canton de Limoges-4 La Bastide-Beaune-Beaubreuil :
Titulaires : Stéphane BOBIN (technicien audiovisuel) et Geneviève LEBLANC (enseignante)
Remplaçants : Lucas DESTREM (étudiant) et Elisabeth SOUTENET (demandeur d’emploi)

Canton de Limoges-6 Centre-ville :
Titulaires : Muriel JASNIAK-LASKAR (commerçante) et Philippe PASQUET (employé La Poste)
Remplaçants : Adrien LAUMONNIER-NADAL (étudiant) et Françoise LEFLAIVE (retraitée, militante associative)

Dans quel canton votez-vous ?  Cliquez sur « Calques » en haut de la page, puis sur « Cantons » dans le bandeau à gauche.

Bien entendu, rien ne remplace le contact et l’échange en direct, en chair et en os. Si nos moyens humains et financiers ne nous ont pas permis d’organiser des meetings et de louer des salles – si ça encore c’est pas une preuve que le système démocratique est ficelé avant tout pour les grosses écuries…, nous vous donnons quand même rendez-vous toute la semaine au détour des marchés et des rues des deux cantons ! Ce sera l’occasion d’échanger sur nos priorités et vos attentes pour le département.

Alors, vous pourriez voter pour nous, non ? Allez, en toute humilité… un peu d’audace ! ;-)

Ah, et aussi, je vous donne rendez-vous après la campagne pour venir nous retrouver lors de nos réunions hebdomadaires ! 55 citoyens pour Limoges est avant tout une association ouverte à toutes les bonnes volontés, tous ceux qui veulent contribuer, sans forcément vouloir se présenter à une élection, à leur échelle, à construire des projets de proximité et de développement pour Limoges et sa région ! Les seules conditions ? Aimer cette ville envers et contre tout, et aimer les gens qui la font, bon sang !







Mascara |
ARBIA |
hors-micro |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | joaniz
| FO Assurances 77
| Info33