> Les jeunes parlent aux jeunes… de patrimoine

14 11 2012

> Les jeunes parlent aux jeunes... de patrimoine dans Aménagement du territoire blim

logo-mh-300x198 dans CultureLe Conseil régional des jeunes du Limousin donne l’opportunité aux jeunes limousins de valoriser le patrimoine régional à travers un concours de création artistique. Autrement dit, la réalisation d’une plaquette touristique à travers laquelle il s’agira de mettre en évidence les richesses matérielles ou immatérielles des trois départements. Un bon moyen de sensibiliser les jeunes à cette question centrale, quand on sait combien la valeur du patrimoine, en ce qu’il recouvre de très larges acceptions, et permet de comprendre d’où l’on vient et où on vit, est un impératif à saisir. Et d’autant plus quand les jeunes cherchent à parler aux jeunes !

Ce concours est-il un énième exemple d’ « animation loisir » à destination des jeunes ? Certainement pas. Inciter à la valorisation de sa région, c’est promouvoir une nouvelle approche du cadre de vie, et sensibiliser à ses spécificités et la nécessité de le regarder avec un œil nouveau, plus conscient, plus réfléchi. Une initiative d’autant plus pertinente qu’elle est fruit des réflexions de mes collègues jeunes élus du Conseil régional des jeunes, qui ont sans doute assez bien saisi l’enjeu, et qu’elle est à destination des jeunes.

Trop souvent, on remarque combien les moyens mis en place par les générations plus âgées, quand ils existent, pour proposer une approche du patrimoine aux jeunes générations, peinent à intéresser ces mêmes jeunes, en dépit de plusieurs initiatives très pertinentes. Celles-ci sont confidentielles ou plus connues, incarnées par les animations annuelles du service pédagogique de Limoges Ville d’art et d’histoire, les projets de la Fondation du Patrimoine, ou le dynamisme de la filière universitaire de Valorisation du patrimoine – développement territorial. La pédagogie nécessaire, l’implication de l’acteur politique, la continuité de cette approche tout au long de la vie, à l’école peut-être, mais plus largement au quotidien, ne sont pas forcément au rendez-vous. Par manque de temps mais aussi parfois par manque de conscience même de cette valeur par les générations actives. Ce concours est à toute petite échelle (mais c’est non moins primordial!) un moyen d’œuvrer à la prise de conscience !

jm-mon-limousin dans InternetCar le patrimoine, c’est loin d’être uniquement le patrimoine bâti monumental ou emblématique, celui des églises, des châteaux ou de la porcelaine. Le patrimoine, c’est un bien commun, un héritage commun, que chacun se doit se s’approprier pour mieux le défendre, mieux le faire vivre en le faisant découvrir et en le reliant à nos références actuelles et quotidiennes. Arbres, sites industriels, plaques de signalisation Michelin, récits, savoirs, musique traditionnelle, langue occitane et art « ordinaire » sont du patrimoine. A nous de le comprendre, sans chauvinisme ni repli identitaire. Car s’il est de notre devoir de protéger le « patrimoine hérité » en ce qu’il est repère, utile à la compréhension du monde, le patrimoine, c’est également et presque par définition, une réinvention permanente, un concept vivant, mouvant. Comme chacun. « Vivant », « mouvant » : des qualificatifs à garantir par la sensibilisation auprès du public.

Concours « J’♥ mon Limousin », jusqu’au 18 décembre 2012 : formulaire de participation et règlement disponibles sur Belim.fr


Actions

Informations



Laisser un commentaire




Mascara |
ARBIA |
hors-micro |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | joaniz
| FO Assurances 77
| Info33