> Grand chelem pour le PS limousin ?

1 06 2012

> Grand chelem pour le PS limousin ? dans Actualité locale belections

Hollande-Dessus-300x150 dans HollandeQuels enjeux pour ces élections législatives en Limousin ? A priori, localement, il y en a peu. Le redécoupage opéré par la majorité sortante en 2009 laisse peu d’espoirs à la nouvelle opposition, de surcroît dans une région ancrée à gauche, où la droite est souvent divisée.

Ainsi, les quatre circonscriptions limousines les plus favorables à la droite jusqu’alors (la 2e de Creuse, les 2e et 3e de Corrèze, et la 1e de Haute-Vienne), ont été redécoupées (cf. carte ci-après), et avec elles, les chances de l’UMP.
→ en effet, en dépit de sa bonne implantation, Jean Auclair est menacé en Creuse (61 % pour François Hollande le 6 mai), qui ne comprend plus qu’une circonscription. Il devra faire jouer son image d’élu local plus que de membre de parti pour inquiéter Michel Vergnier, le député-maire PS de Guéret.
→ en Corrèze, la « Chiraquie » déjà remplacée par la « Hollandie » (d’aucuns diront que les deux se superposent géographiquement, et pas seulement…), l’enjeu sera de taille pour Michel Paillassou dans la 1e circonscription. Le maire UMP d’Egletons doit convaincre les électeurs d’une nouvelle entité allant d’Uzerche (dont Sophie Dessus, candidate socialiste, est maire) à Eygurande, en passant par Tulle et Argentat. Où seules 7 des 179 communes ont placé Nicolas Sarkozy en tête au second tour de la présidentielle. Pas sûr que la proximité du candidat suffise à faire pencher la balance dans le fief même du nouveau chef de l’Etat. La 2e circonscription, elle, s’est enrichie de deux cantons de l’ancienne circonscription de Jean-Pierre Dupont, mais surtout 3 cantons de celle de François Hollande. De plus, depuis 2007, Brive et le conseil général ont basculé à gauche. Ce sera donc compliqué pour Pascal Coste, face à Philippe Nauche.
→ enfin, en Haute-Vienne, la concentration des quartiers favorables à un vote conservateur dans une seule circonscription n’est plus : les cantons urbains de Limoges-Centre, Limoges-Couzeix et Limoges-Emailleurs, dont les conseillers généraux sont de droite, autrefois compris dans la circonscription gagnée par Monique Boulestin sur Alain Marsaud en 2007, ont été dispatchés entre les trois nouvelles circonscriptions. De fait, l’hypothèse d’une défaite de la gauche en semble bien amoindrie. Alain Rodet et Daniel Boisserie sont plus que jamais favoris.

Vergnier-Cressat-300x169 dans InternetSi victoire de la droite il y a, ce ne sera probablement pas par faiblesse de la gauche. Car si la victoire de François Hollande, certes assez étroite, à l’élection présidentielle, réduirait d’autant plus les espoirs de l’UMP et de ses alliés, il faudra observer la 3e circonscription de la Haute-Vienne. Elle voit s’affronter deux personnalités se réclamant de la majorité présidentielle, Catherine Beaubatie, officiellement investie par les militants PS, et Monique Boulestin, députée sortante de l’ancienne circonscription de Limoges, qui peut se targuer d’avoir obtenu le soutien de Robert Savy et du Pari radical de gauche, et qui brigue donc les suffrages des électeurs en dissidente. Le radical Jean-Marc Gabouty, leader de l’opposition au Conseil général de Haute-Vienne, qui a obtenu le soutien de l’UMP et qui bénéficie d’une image assez favorable, ne cachait pas sa satisfaction de voir la gauche se diviser dans une circonscription où la droite a pu obtenir des résultats moins mauvais qu’ailleurs en Limousin (le nord de la Haute-Vienne demeurant un « vivier » notoire de voix de droite). Les voix n’appartiennent cependant à personne, et surtout, à aucun parti, et il faudra également faire avec l’éventualité d’un maintien de la candidate du FN, Catherine Laporte. Rappelons que Verneuil-Moustiers, Jouac et Saint-Martin-le-Mault avaient placé Marine Le Pen en tête au soir du 22 avril dernier. Les candidats de Limousin Terre de gauche ont également bon espoir de faire des scores à deux chiffres, et pourquoi pas, d’approcher le candidat socialiste. Daniel Clérembaux, candidat NPA sur la 3e de Haute-Vienne, espère lui aussi profiter du psychodrame socialiste. Nous en reparlerons très bientôt.

D%C3%A9coupage-%C3%A9lectoral-Limousin2-1024x617 dans Législatives 2012
(pour visionner au mieux la carte, cliquez droit, puis « afficher l’image »)

Au petit jeu des pronostics, Le Monde fait fort. Le site du quotidien national propose depuis l’automne une « carte des circonscriptions qui pourraient basculer à gauche ou à droite ». Sans réelle surprise, les 6 circonscriptions limousines paraissent acquises à la gauche. Le Limousin donnera-t-il une majorité au changement* ? Réponse le 17 juin !

* cf. slogan de campagne du PS.

Photos : Sophie Dessus est largement favorite pour succéder à François Hollande (AFP PHOTO JEAN PIERRE MULLER) ; Michel Vergnier, sortant PS, affronte en Creuse Jean Auclair, sortant UMP et maire de Cressat (Mathieu Tijeras, Le Populaire du centre).


Actions

Informations



Laisser un commentaire




Mascara |
ARBIA |
hors-micro |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | joaniz
| FO Assurances 77
| Info33