> Le logo de Limoges fête ses 20 ans

23 11 2011

blim.bmp

notrenouvellesignature.pngLes années 1980 étant celles de l’émancipation et de l’affirmation de l’identité des collectivités locales françaises, ces dernières trouvent intérêt à retranscrire ce dynamisme par la création de logos qui transporteront au mieux leur « marque ». Ainsi, la Région Limousin s’est dotée en 1989 de sa fameuse feuille de châtaignier frappée du « L » rouge, symbole relooké en 2007. Limoges n’échappe à la règle.

C’est le 23 novembre 1991, il y a donc vingt ans jour pour jour, que la mairie de la ville présentait officiellement au public le logo que nous connaissons bien aujourd’hui, par une journée de festivités, avec force affiches et pavois sur les panneaux de la ville, le campanile de la gare ou l’Opéra-théâtre, annonçant une mystérieuse révolution pour le 23 du mois. Tout cela, installé dans la nuit par les agents municipaux, pour que le nouveau symbole soit une surprise offerte aux regards des limougeauds au matin. Créé par l’agence Anatome Signis, aujourd’hui disparue, le logo limougeaud ne faisait pas l’unanimité parmi les fervents défenseurs du blason historique (parmi lesquels Alain Texier, historien, professeur à la faculté de Droit et royaliste reconnu), où figure le paternel chef de Martial. Le blason, « de gueules, au chef de Saint Martial de carnation, orné à l’antique d’or, ombré de sable, entre deux lettres gothiques d’or S et M ; au chef d’azur, chargé de trois fleurs de lis d’or », honore donc le premier évêque – au IIIe siècle – et saint patron de la ville, auquel fut adjoint en 1421 par le futur roi Charles VII le « chef de France », les lis d’or, en reconnaissance de la résistance des habitants contre les Anglais.

Comme beaucoup d’autres, le logo de Limoges se veut la représentation d’une alliance de l’héritage historique et de la modernité. Le bleu et le rouge, couleurs de Limoges déjà présentes dans le blason, et la flamme évocatrice de la tradition séculaire des arts du feu (émail et porcelaine) sont associés à la forme circulaire, qui fait autant allusion à la forme en plan de la première cité double, à la boule de l’église Saint-Michel, à l’assiette de porcelaine ou au ballon de basket du CSP. Le dossier de presse de la mairie ajoutait : « Au-dessus de la flamme, une boule bleue appelle l’avenir, le développement. Au-delà, cercles et feu dans un espace blanc expriment cette terre de création qu’est Limoges et qui veut rassembler ses habitants autour d’une signature moderne et élégante ». Le logo de Limoges fera-t-il encore long feu ?

Pour son aide précieuse et sa disponibilité, mes plus sincères remerciements à Monsieur V. Schmitt, directeur général adjoint du cabinet de M. Rodet à la mairie de Limoges, en charge de la communication et des relations internationales. / Affiche du nouveau logo devant la gare © Mairie de Limoges


Actions

Informations



Laisser un commentaire




Mascara |
ARBIA |
hors-micro |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | joaniz
| FO Assurances 77
| Info33