• Accueil
  • > Archives pour juillet 2011

19072011

pause.png




> En 2011, tout le Limousin roule pour François Hollande… ou presque ?

12072011

bps.bmp

aubryquipedecampagne.jpgLe Limousin, terre de gauche s’il en est, comme le fut en son temps la Corrèze pour Jacques Chirac, semblait avoir placé en François Hollande ses espoirs pour 2012… Il suffisait de s’être déplacé à Limoges, il y a quelques semaines, pour mesurer l’enthousiasme des principaux élus de la Haute-Vienne, Alain Rodet ou Jean-Paul Denanot en tête, à soutenir l’ancien premier secrétaire. De plus, Monique Boulestin elle-même n’a-t-elle pas signé il y a peu un engagement commun, publié dans Le Monde à l’initiative de Pierre Moscovici, aux côtés de celui qui présida aux destinées du PS durant onze années ? Plus loi

n, on se souvient encore de cette rumeur partagée avec délectation annonçant l’arrivée de celui qui était encore maire de Tulle, pour défendre les couleurs socialistes à Limoges en briguant la succession d’Alain Rodet… Bref, pas besoin d’être un fin suiveur de la vie politique pour réaliser à quel point François Hollande semble avoir les faveurs de l’électorat limousin. Et pourtant, c’est un des ténors du PS limousin qui a officiellement fait part de sa préférence pour le principal concurrent de François Hollande dans cette élection primaire.

hollandelimogeslexpress.jpgMarie-Françoise Pérol-Dumont, présidente du Conseil général, qui avait déjà détonné par son accueil chaleureux mais réservé à son homologue lors de la réunion publique du 16 juin dernier, fait en effet partie de l’équipe de campagne de Martine Aubry. Elle sera aux côtés de Michel Destot, Jacques Auxiette et André Laignel, en charge des relations avec les élus, et devrait également avoir la responsabilité du conseil en matière de territoires et de décentralisation, au même titre que François Bonneau, président de la région Centre. Si l’équipe de François Hollande rassure par son élargissement à de multiples figures de générations différentes, et notamment des femmes d’envergure au sein du cortège d’élus socialistes, pas de traces de limousins… Par ailleurs, verra-t-on Martine Aubry venir en meeting à Limoges ?

Certes, cette « info », a plutôt l’allure d’un non-évènement, si ce n’est du limousinisme abscons (quoique… la Corrèze ne s’est-elle pas félicité de l’élection de Chirac en 1995 ?), tant il paraît toujours plus important d’en arriver enfin au terme de cette procédure moderne et démocratique, mais aux effets parfois pervers. S’il convient d’invoquer la légitimité d’un débat serein impliquant un engagement derrière la personnalité qui saura le mieux incarner les idées et l’espoir du peuple de gauche, d’aucuns devraient évoquer le début d’une petite « lutte des places »… Lutte des places ou intérêt pour notre région Limousin, la plus favorisée de toutes comme chacun sait… Enfin, cap sur les 9 et 16 octobre.

Photos :
Equipe de campagne de M. Aubry sur martineaubry.fr
afp.com/Thierry Zoccolan pour L’Express (17/06/2011)







Mascara |
ARBIA |
hors-micro |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | joaniz
| FO Assurances 77
| Info33