• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 16 janvier 2011

> 3e circonscription : MFPD ne rempilera pas en 2012

16012011

blim.bmp

mfpd2011.pngLa réforme actée du découpage électoral des circonscriptions législatives était claire : la Haute-Vienne perdrait pour les prochaines élections législatives un de ses 4 sièges de députés. Sur le terrain, c’était la circonscription de Monique Boulestin qui était condamnée, mais dans les faits, l’inconnue alimentait les conversations depuis plusieurs mois. Il semblerait que l’issue réside en la déclaration de Marie-Françoise Pérol-Dumont, qui ne se représentera pas en 2012.

Elue députée pour la première fois en 1997 sur la 3e circonscription du département, elle avait succédé à Jean-Claude Peyronnet à la tête du conseil général de la Haute-Vienne en 2004, étant à l’époque une des rares femmes à occuper une telle fonction en France. Invitée de France 3 Limousin vendredi midi, elle a réfuté l’invocation du cumul des mandats comme facteur de décision, et a par la même occasion critiqué l’imposition de cette interdiction par son parti, regrettant qu’aucune loi ne l’impose à l’ensemble des partis. C’est la crise, budgétaire comme dans leur identité même, à laquelle sont confrontés les départements, qui motiveraient Marie-Françoise Pérol-Dumont dans sa volonté de se recentrer sur sa fonction à la tête du département.

Comme le soulignait assez justement la Jeune garde 87, la question du cumul des mandats est à nouveau posée, avec forcément en ligne de mire l’avenir politique de la présidente du Conseil général et du maire de Limoges Alain Rodet, qui avait lui aussi plus ou moins éludé la question, invité de La Chaîne Parlementaire à l’automne dernier.

crjl468x60.gif







Mascara |
ARBIA |
hors-micro |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | joaniz
| FO Assurances 77
| Info33