• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 3 janvier 2011

> Le musée Chirac coulerait les finances de la Corrèze

3012011

blim.bmp

musechirac.jpgLe musée du président Chirac, de Sarran, en Corrèze, est un beau musée. Moderne, lumineux, absolument pas mégalo, avec sa dose d’originalité raisonnablement compensée d’un aspect kitsch inévitable. Oui mais voilà, derrière les montagnes de cadeaux offertes à l’ancien président de la République, se cache un énorme gouffre financier pour son gestionnaire, le conseil général de la Corrèze, présidé par François Hollande et donc Bernadette Chirac en personne est membre, en tant que conseillère du canton de Corrèze dans lequel se situe Sarran.

La chambre régionale des comptes du Limousin épingle donc les coûts exorbitants (entretien, agrandissements,  qui sont donc à la charge du Conseil général, pour un établissement qui a vu sa fréquentation chuté depuis son inauguration en 2000 (144 000 visiteurs entre 2001 et 2003, 28 500 en 2008, 62 000 en 2010), ne devant une légère remontée ces dernières années qu’à la tenue de grandes expositions temporaires. Une telle décrue semble toutefois explicable, si ce n’est prévisible : les années passent, et avec elles, les symboles de la Chiraquie, qui elle-même n’est plus que l’ombre au fil des victoires du PS en Corrèze et des revanches du sarkozysme sur les héritages gaullistes.

Si cette mise en garde devrait permettre à la situation de s’améliorer éventuellement, espérons que ce musée saura trouver une nouvelle voie : il est vrai qu’une mise en scène de cadeaux présidentiels ne pourra pas rester séduisante éternellement. N’est-ce pas cela aussi, la mort de la Chiraquie ?







Mascara |
ARBIA |
hors-micro |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | joaniz
| FO Assurances 77
| Info33