> La démographie limousine toujours au top

11 12 2010

blim.bmp

inseelimousin2010.pngOn n’a encore peine à s’y habituer, tant les préjugés sont tenaces, même dans l’esprit des plus Limousins des Limousins. Et pourtant, qu’on se le dise, au moins démographiquement parlant, le Limousin va bien. Dy-na-mi-que. Si. Et c’est l’INSEE qui le prouve, chiffres des derniers recensements à l’appui, desquels elle prévoit une hausse de la population semblable à celle que va connaître l’Île-de-France d’ici 30 ans. Proche de 0 % entre 1990 et 2007, l’accroissement démographique du Limousin pourrait atteindre 0,3 % par an, quand la moyenne nationale ne sera supérieure que de 0,13 %. Résultat, un dynamisme que les régions du nord sont en train de perdre, ainsi comme la région parisienne, mais aussi l’Alsace jusqu’ici épargnée. Champagne-Ardenne resterait la seule région à perdre des habitants (7 départements en France : Allier, Haute-Marne, Nièvre, Cantal, Vosges, Ardennes, Haute-Marne).

Plus globalement, ce sont les migrations qui profiteront à la démographie française, et surtout aux régions du sud et de l’ouest, la tendance au vieillissement devant se confirmer et s’amplifier. On devrait compter dans 30 ans plus d’un octogénaire sur 8 habitants dans notre région. Mais avec « seulement » 47,4 ans de moyenne d’âge en 2040 contre 43,8 en 2007, le Limousin laisserait à la Corse le titre de région la plus âgée (48,9 ans).

Au final,  la population régionale augmenterait de plus de 10 %, s’établissant aux alentours de 812 000 âmes, soit le niveau de l’Entre-deux-guerres. Confirmation de la tendance surprise dévoilée avec les chiffres du recensement 2007 publiés par l’INSEE en janvier 2010, la Creuse contribuerait à ce regain, cessant enfin de perdre des habitants, retrouvant une croissance certes très limitée (0,06 % par an) mais réelle, ce qu’elle n’avait pas connu depuis… 1891. La Corrèze confirmerait elle aussi sa forme (23 000 habitants supplémentaires en 3 décennies, soit le niveau de 1936. La Haute-Vienne resterait la locomotive régionale, avec + 13,4 % d’ici 2040, portant la population départementale au chiffre inédit de 420 800 habitants, niveau jamais atteint puisque le pic reste 1906 avec 385 000 habitants. Rappelons que la Haute-Vienne est officiellement peuplée de 371 102 personnes. L’inconnue reste bien entendu l’évolution limougeaude, qu’on prévoit de nouveau négative d’ici quelques années.

Les résultats du recensement 2008, dont les chiffres seront donnés par l’INSEE début janvier 2011, permettront on l’espère de vérifier cette tendance… salvatrice ?

Le document de l’INSEE : [ici]


Actions

Informations



Laisser un commentaire




Mascara |
ARBIA |
hors-micro |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | joaniz
| FO Assurances 77
| Info33