Dossier : 12 idées pour changer (un peu) Limoges – partie 2

26 11 2010

bdossier.bmp

Après la rue François Chénieux, la rampe des Bénédictins, la place de la République et la place d’Aine, suite de mon dossier spécial sur les lieux de Limoges qui seraient à refaire.


abordsdelafac.png

5.  Campus universitaire de Vanteaux

Je serais de mauvaise foi si j’osais affirmer que je n’ai pas choisi ce lieu parce que j’y effectue actuellement mes études. Il n’empêche, quiconque se rend un jour là-bas (peut-on dire autrement pour un lieu si excentré et négligé du point de vue de l’urbanisme ?) comprendra ce que je veux dire. Faute de pouvoir déplacer la faculté des lettres et d’ainsi fermer une page de l’histoire universitaire de Limoges ouverte en 1968, il me paraît primordial de réaménager cette zone. Il en va de l’image de Limoges, ville universitaire.
Une idée : reconfigurer la desserte routière du site à partir de l’avenue Martin Luther King (sécurisation du site, notamment pour les piétons avec la création d’un passage spécifique) comme de la rue Camille Guérin (création d’un vrai carrefour, réfection des abords de la cité universitaire), et pourquoi pas, repenser l’allée principale d’accès à la faculté…

6.  La route du Palais

routedupalais.pngDe toutes les entrées de ville de Limoges, sans doute une des plus hideuses et glauques. Les vestiges du passé industriel de la ville y sont pour beaucoup. Tout comme les stigmates d’une pseudo-urbanisation ratée. Les abords de cette route sont en effet, selon moi, un exemple parfait d’espace qui n’est plus rural, mais qui n’est pas pour autant urbain. Station service à l’abandon, locaux noircis par la pollution, arrêts de bus sinistres, accotements recouverts de ronces, … Il n’y a que les panneaux publicitaires pour fleurir ici ! Une honte pour la ville.
Une idée : introduire cette voie d’accès fréquentée au projet de réaménagement de l’entrée des Casseaux, en requalifiant les bâtiments industriels. Pourquoi ne pas aménager une voie cyclable et piétonne le long de cet axe, afin de renforcer le lien entre les communes de l’agglomération ? Ah mais pour cela, encore faudrait-il donner envie d’y aller. Une bonne fois pour toutes, détruire les structures désaffectées le long de la route, témoignages d’une autres époque.

7. Le secteur de la Font Pinot

Cas spécial. Car ici, malgré l’aspect peu avenant de la berge, écrasée par le quai, on ne peut parler de lieu mort, des activités y résident (la Fourmi bien entendu, mais aussi l’AFPA et la brocante. La requalification des bords de Vienne est un sujet très intéressant selon moi. La rive gauche a bénéficié d’aménagements louables qui ont permis la (re)conquête du site par les piétons en nombre. La rive droite est un peu en retard. En dehors du parc le long du port du Naveix, qui devrait encore tirer profit des travaux sur le carrefour des Casseaux, peu d’espace pour les promeneurs, alors que le potentiel est réel.
g5739.pngUne idée : réparons l’affront fait aux rives de la rivière, délaissée par les politiques d’urbanisme centrées sur le centre-ville ou les quartiers de la rive gauche, ou un peu plus en amont le quartier du pont Saint-Etienne. Il faut instaurer une continuité en incitant les gens à se promener le long de la rivière, en aménageant un passage pour les piétons seuls depuis le quartier de la Cité (peut-on faire quelque chose entre le jardin de l’Evêché et le pont Neuf ?) ou en rendant plus agréable le chemin depuis le pont Saint-Etienne. De plus, créer un vrai mais plus réduit parking serait peut-être une bonne chose, tout comme permettre l’accès depuis les rues perpendiculaires au quai Saint-Martial. L’exemple des abords du parc d’Auzette, juste en face, me paraît un bon modèle. Enfin, je pense qu’il y a quelque chose à faire sur le terrain situé entre la Fourmi et le parking. Maintenant, il faudra trouver une idée…

8. Le palais des expositions

g6775.pngUn autre exemple des ratés de l’urbanisme aux entrées de la ville. Faire du carrefour un vrai carrefour, avec prise en compte des réseaux de transport en commun, repensés en fonction de la grande opération d’urbanisme en cours à La Bastide, me paraît une évidence. Ce serait aussi l’occasion d’agrandir le palais pour en faire un vrai palais des Congrès.

 


Actions

Informations



Laisser un commentaire




Mascara |
ARBIA |
hors-micro |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | joaniz
| FO Assurances 77
| Info33