• Accueil
  • > Archives pour décembre 2009

> Bonne année…

31122009

bonneanne2010.png




> Quelle place pour les piétons à Limoges ?

26122009

blim.bmp

limoges360ruejeanjaurs.pngC’était une des idées de campagne du candidat-maire Alain Rodet, en mars 2008. Etendre la zone piétonnière en centre-ville, afin de rendre plus agréable les quartiers de part et d’autre de la rue Jean Jaurès, mais aussi et surtout dans le but de stimuler l’activité commerciale entre le centre Saint-Martial et l’actuel espace piétonnier centré sur les rues du Clocher et du Consulat, seules véritables « artères commerciales » entièrement dévolues aux passants à pied.

On peut estimer à un peu plus de 2 kilomètres la longueur de voies réservées à la circulation pédestre. Ce qui reste peu, si l’on compare avec d’autres villes de la taille de Limoges, et pas forcément méridionales. Limoges n’est ni Carcassonne, ni Saint-Tropez, mais elle possède un potentiel touristique évident, qu’une plus grande offre piétonnière viendrait sans nul doute mettre en valeur. Si l’interdiction de la circulation aux voitures sur le carrefour Tourny ou la place d’Aine semble saugrenu, on pourrait se figurer sans hésitation la mise en voie piétonne d’espaces comme la rue Fourie, la rue de la Courtine, la rue Othon Péconnet, la place des Bancs. Et soyons audacieux, pourquoi pas de la rue Jean Jaurès, de la place Stalingrad et de son étonnant carrefour ? Des idées à considérer, cela va sans dire…

Bien que les initiatives portées par les opérations de renouvellement urbain de Coeur de Limoges soient réelles, Limoges a encore beaucoup à faire, avant de pouvoir se targuer d’avoir un véritable centre-ville piétonnier et attractif. La mairie devrait agir sous peu. Ceci est une bonne chose, car il y a un réel potentiel…

Photo : Limoges360.com




> Lipdub de l’UMP : ça ressemble a un gag… mais ça n’en est pas un…

11122009

bmedias.bmp

Quand j’ai appris hier soir dans Soir3, que les jeunes UMP avaient tourné ce petit bijou, j’ai d’abord cru à un gentil gag. Sauf qu’en plein décembre, et de la part d’une chaîne généraliste nationale, cela restait peu probable. Non, non, ce clip a bien été réalisé dans le cadre d’une campagne d’adhésion au mouvement de jeunesse du parti présidentiel. Un pur moment de bonheur. Affligeant. Et ce n’est même pas Luc Ferry, ancien ministre de l’Education de Raffarin, lui-même présent dans le clip, qui va dire le contraire. Invité du Talk Orange-Le Figaro, il a ainsi qualifié la vidéo de « dégoulinante de bêtise« , ajoutant « Que le show-bizz le plus médiocre et le plus bête s’introduise dans la politique comme ça, c’est désespérant. »

http://www.dailymotion.com/video/xbft4o

La mode est au lipdub, ces clips où des employés ou des personnalités chantent en playback sur une chanson plus ou moins raffinée. Quelques précédents plus ou moins réussis avaient fait parler d’ de manière aussi variable :

- le MEDEF, en 2007

http://www.dailymotion.com/video/x4b1ax

- le CHU de Limoges, en 2008 : [ici]

- l’ESSEC, en 2009

http://www.dailymotion.com/video/x9gspc

- Europe-Ecologie, en 2009 :

http://www.dailymotion.com/video/x99ehc




> Qui connaît Jean-Paul Denanot ?

8122009

belections.bmp

denanot2.png    Voilà un sujet que nous avions abordé il y a quelque temps lors d’une réunion hebdomadaire au MJS. Car l’institution régionale, et plus encore les élus qui la représentent, semblent rester les moins connus aux yeux des citoyens, coincés entre les députés et les maires.

Ainsi, selon un sondage LH2, 29% des français seulement seraient capable de citer spontanément le nom de leur président du conseil régional, un chiffre quasiment identique en Limousin, puisque 30% des personnes savent que Jean-Paul Denanot est à la tête de l’exécutif (67% si le nom est proposé dans une liste de plusieurs personnalités). Chiffre variable mais fluctuant selon les régions. Ainsi, en Poitou-Charentes, Ségolène Royal semble bénéficier de son envergure nationale et de sa médiatisation, puisque 85% de ses administrés peuvent citer son nom. En revanche, chez les voisins du Centre, seuls 7% sont au courant que c’est le socialiste François Bonneau qui dirige la région. Somme toute, ces chiffres qui paraissent un peu surprenants ne sont pas un réel problème en soi, car le nom des élus restent secondaires. D’ailleurs, on peut se rassurer quelque peu quand on voit que 81% des Limousins savent que c’est une majorité de gauche qui dirige leur région. Ce qui paraît en effet plus important est la connaissance que les citoyens se devraient d’avoir des fonctions de la collectivité locale, et les impacts que celle-ci a dans la vie courante. Ce qui est sûrement loin d’être le cas pour chacun d’entre-nous…

Néanmoins, les résultats de ce sondage pourraient eux-mêmes poser un problème, car ne voit-on pas que de plus en plus, (et cela peut bien sûr être discutable) la personnalité est liée à la fonction et aux pouvoirs qu’elle incarne ?







Mascara |
ARBIA |
hors-micro |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | joaniz
| FO Assurances 77
| Info33