• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 17 septembre 2009

> Quand rentrée scolaire rime avec grosse galère…

17092009

bgvt.bmp

aclimoges.pngCréée en 1963, la carte scolaire, un des nombreux chevaux de bataille du gouvernement dans le secteur de l’Education nationale, vit sûrement son dernier mois de septembre… Censé favoriser la mixité scolaire, le système a été on le sait déjà bien amoché cette année. Si pour le ministère, il s’agit de « favoriser l’égalité des chances et la diversité sociale au sein des établissements scolaires », les principaux détracteurs – et ils sont nombreux- brandissent le spectre d’une « ghettoïsation » accrue et d’un creusement du fossé qui existe déjà entre les différents établissements, selon leur quartier d’implantation.

Tout ça en prenant compte les très nombreuses suppressions de postes de fonctionnaires de l’enseignement… On sait que les ouvertures de classe, voire d’école comme cela s’est fait cette année à Saint-Symphorien-sur-Couze, sont aujourd’hui rarissimes… et on fait confiance au gouvernement lorsqu’il s’agit de saborder l’école de l’égalité des chances, l’école de la République.

A ces nombreuses menaces pesant sur l’unité et la santé sociale de notre pays, s’ajoutent déjà de multiples difficultés matérielles. Ainsi, si à Paris ou ailleurs, de nombreux élèves de troisième doivent s’orienter vers des lycées de la banlieue ou même du privé afin d’assurer leur entrée en seconde, c’est la faute au système informatique chargé de disperser et donner les mêmes chances à tous…

Le principal syndicat des chefs d’établissement a récemment demandé la création d’un observatoire chargé de mesurer et surveiller les effets de la réforme, accusée de pénaliser fortement les écoles de zones moins favorisées et moins réputées…
En juin 2008, le Canard Enchaîné avait publié un extrait du rapport général de l’Inspection générale de l’Education nationale, affirmant clairement que « sociologues et spécialistes de l’éducation sont d’accord : excepté le Chili de Pinochet, les pays qui avaient totalement supprimé la carte scolaire sont revenus sur cette mesure, encore pire que l’absence de choix. »

En attendant les décisions du ministère Châtel… bonne année scolaire à tous !

- Article du Figaro : suppression de la carte scolaire, mode d’emploi







Mascara |
ARBIA |
hors-micro |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | joaniz
| FO Assurances 77
| Info33