> Le futur aéroport de Brive ne convainc vraiment pas

27 05 2009

bamnagement.bmp

aroportbrivesouillac.pngPrévu pour accueillir ses premiers passagers dans un an, l’aéroport de Brive-Souillac, dont les bâtiments ne sont même pas sortis de terre, peine toujours à faire l’unanimité. Nuisances sonores, destruction de l’environnement, pollution de l’eau, mais aussi non-rentabilité, coût démesuré (46 millions d’euros) et échec annoncé de la fréquentation, les arguments des opposants ne manquent pas, face à ce chantier, le plus gros de la région.

Du côté de Limoges-Bellegarde, on craint aussi un peu l’ouverture de cette nouvelle infrastructure, qui pourrait venir prendre des passagers de celui qui voit sa fréquentation augmenter chaque année, pour désormais atteindre les 400 000 voyageurs/an.

Les soutiens de l’aéroport de Brive-Souillac, véritable serpent de mer puisque le projet date des années 1980, mettent en avant le développement touristique et donc économique du bassin de Brive, mais aussi du Périgord et du Quercy, qui devraient profiter de cette création. Ils tablent sur 150 000 passagers d’ici à 2020.

Si l’aéroport ouvrira sans aucun doute l’an prochain, il devrait être confronté à une très forte opposition, ce qui pourrait entâcher quelque peu les ambitions de ces promoteurs. En Limousin, il ne fait pas bon être un projet gigantesque…

Photo : le chantier de l’aéroport à l’été 2008 (c) CA Brive


Actions

Informations



6 réponses à “> Le futur aéroport de Brive ne convainc vraiment pas”

  1. 28 05 2009
    belles pommes (16:17:21) :

    Bravo ! Il n’y avait que les écolo contre ce projet, si des jeunes socialistes s’y mettent, il y a de l’avenir. Mais ce dossier est encore plus compliqué que cela. Le projet va dépasser les 50 millions et l’Europe risque de retirer ses billes car il projet ne pourrait plus être alors un projet dit Feder mais un grand chantier européen, autre financement, autre critère. Une facture de plus pour les collectivités locales qui devront aussi payer les frais de fonctionnement. Ces derniers qui pourraient atteindre les 2 millions par an. Pour le Limousin, c’est dur à avaler

  2. 29 05 2009
    ldestrem (18:22:22) :

    Je ne m’oppose pas spécialement, je ne fais que constater les oppositions. Et très sincèrement, s’il y a autant de voix discordantes, elles ont peut-être leurs raisons… Après, je suis le premier à soutenir le développement touristique et économique de la région !

  3. 23 07 2009
    Blem (16:45:06) :

    Aéroport de Brive d’un côté … LGV Limoges-Poitiers de l’autre … du lobbying dispersé, en des projets pharaoniques reflet d’égocentrismes politiques nuisible finalement à une gestion cohérente des finances publiques de notre région.
    Si les élus politiques de notre région agissaient ensemble en bons pères de famille soucieux d’investir utilement avec prudence, l’argent public, dans l’intérêt de la cohésion de notre région, je suis certain que nous ne serions pas dans cet état de sous développement économique, et démographique.

    Je pense que le développement économique, culturel, démographique d’une région est lié à la qualité de son infrastructure de transport régional qui permet la mobilité en elle-même des personnes et des marchandises.
    400 000 voyageurs/an qui transitent à l’aéroport de Limoges, et un seul moyen de déplacement à partir de l’aéroport … le taxi.
    A 15 km de Limoges … pas une seule ligne régulière de transport en commun.
    Ce pourrait être une caricature de la situation limousine, mais c’est pourtant la réalité.
    46 millions € d’un côté (aéroport de Brive), 500 millions € d’un autre (LGV LImoges-Poitiers) , pour des infrastructures non rentables qu’il faudra entretenir, alors que l’on arrive même pas à entretenir convenablement notre infrastructure ferroviaire, et routière régionale existante qui ne cesse de se délabrer.
    « qui paie ces dettes s’enrichit » … à coup sûr, notre région s’appauvrit !!!

    J’ai été ravi de constater une autre manière de gérer l’argent public dans la région Charente Poitou. (voir site de leur Conseil régional) S’il y a un rapprochement à faire avec Poitiers, je pense que ce n’est pas géographique mais en prenant leçon de leur manière de gouverner leur région.
    En espérant que Ségolène Royal ne cèdera pas au chantage étatique qui l’obligerait à entraver sa politique financière régionale équilibrée au détriment du passage d’une LGV Atlantique sans grand intérêt pour sa région.
    Quand les socialistes comprendront enfin que la LGV de Bernadette Chirac est une aberration pour le Limousin, peut-être pourra t’on éviter une catastrophe électorale en 2010.

  4. 15 10 2009
    BAUMGARTNER (15:40:02) :

    Si les autorités aéroportuaires et le syndicat mixte donnent leur accord,
    je propose d’implanter sur l’aéroport de Brive-Souillac une
    « jet academy » européenne pour les candidats-pilotes militaires et
    civils.

    Claude BAUMGARTNER
    Ex-pilote de chasse Aéronavale
    Commandant de bord (ret)
    DC8 DC10 B747 Airbus 340

  5. 5 10 2010
    robert perrier (21:17:59) :

    j’ai habite limoges et travaille j’ai pus faire la comparaison avec brive ou je suis revenu faire ma carriere . ce qui m’a bien reussis,merci
    limoges et son syndicalisme bete et mechant a tout fait pour detruire ses industries( chaussures,email technique ,mecaniques ) les limougeaud n’ont jamais aime brive qui leur a damme le pion a de multiple occasions,c’est comme ca depuis le siecle dernier ,ils aurraient souhaite que l ‘a20 passe a perigueux que l’a89 passe a limoges et que la dordogne passe en haute -vienne ou dans le lot que les auto-routes se croisent a ! panazol !!!et j’en passe.
    il se fait que la vie est bien meilleure a brive qu’a limoges et c’est tant mieux.

  6. 2 09 2014
    GuyTremblay (11:12:30) :

    Et pourtant, en trois ans de fonctionnement, en 2014, l’aéroport de Brive confirme son succès :
    http://www.laviequercynoise.fr/aeroport-brive-vallee-de-la-dordogne-plus-de-vols-vers-londres-93346.html/comment-page-1#comment-2554

    A mettre au crédit d’un François Hollande, Conseiller général de la Corrèze, visionnaire.

Laisser un commentaire




Mascara |
ARBIA |
hors-micro |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | joaniz
| FO Assurances 77
| Info33