• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 27 mai 2009

> Le futur aéroport de Brive ne convainc vraiment pas

27052009

bamnagement.bmp

aroportbrivesouillac.pngPrévu pour accueillir ses premiers passagers dans un an, l’aéroport de Brive-Souillac, dont les bâtiments ne sont même pas sortis de terre, peine toujours à faire l’unanimité. Nuisances sonores, destruction de l’environnement, pollution de l’eau, mais aussi non-rentabilité, coût démesuré (46 millions d’euros) et échec annoncé de la fréquentation, les arguments des opposants ne manquent pas, face à ce chantier, le plus gros de la région.

Du côté de Limoges-Bellegarde, on craint aussi un peu l’ouverture de cette nouvelle infrastructure, qui pourrait venir prendre des passagers de celui qui voit sa fréquentation augmenter chaque année, pour désormais atteindre les 400 000 voyageurs/an.

Les soutiens de l’aéroport de Brive-Souillac, véritable serpent de mer puisque le projet date des années 1980, mettent en avant le développement touristique et donc économique du bassin de Brive, mais aussi du Périgord et du Quercy, qui devraient profiter de cette création. Ils tablent sur 150 000 passagers d’ici à 2020.

Si l’aéroport ouvrira sans aucun doute l’an prochain, il devrait être confronté à une très forte opposition, ce qui pourrait entâcher quelque peu les ambitions de ces promoteurs. En Limousin, il ne fait pas bon être un projet gigantesque…

Photo : le chantier de l’aéroport à l’été 2008 (c) CA Brive







Mascara |
ARBIA |
hors-micro |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | joaniz
| FO Assurances 77
| Info33