> Fillon à Oradour le 10 juin

25 05 2009

blim.bmp

villepinoradour.pngFrançois Fillon prendra part aux cérémonies de commémoration du 65e anniversaire du massacre d’Oradour-sur-Glane, le mercredi 10 juin prochain.

C’est la première fois depuis 2006 qu’un premier ministre se rend sur le site du village martyr qui, rappelons-le, a vu 642 de ses habitants assassinés par la division SS Das Reich le 10 juin 1944. Lors de sa venue il y a 3 ans, Dominique de Villepin, dont une partie de la famille est originaire de Haute-Vienne, avait notamment déclaré que « la Nation n’a pas oublié » le massacre. Auparavant, Jean-Pierre Raffarin avait participé aux cérémonies de 2004.

Le Centre de la mémoire « fêtera » également cette année ses 10 ans d’existence. Il avait été inauguré en juillet 1999 par le président Chirac et Catherine Trautmann, ministre de la Culture.


Actions

Informations



5 réponses à “> Fillon à Oradour le 10 juin”

  1. 26 05 2009
    jeunes pop 87 (22:51:41) :

    Merci monsieur Fillon de venir dans notre région et surtout dans ce lieu historique qu’est Oradour-sur-Glane.
    Les jeunes UMP 87 seront présent à vos cotés !

    Bonne soirée .

    Jeunes pop 87
    http://www.jeunespopulaires87.fr/

  2. 30 05 2009
    pierre =D (00:31:29) :

    C’est une bonne chose que Mr. Fillon se joigne aux commémorations à Oradour/Glane, la présence d’un officiel du gouvernement étant à mon sens nécessaire.

  3. 3 06 2009
    ERNEWEIN (16:12:17) :

    Cher ami lycéen,

    Que Fillion se déplace pour les commémorations du 65è anniversaire d’Oradour, quoi de plus logique, mais pour dire quoi?

    Je serait pleinement satisfait si Angela MERKEL et Nicolas SARKOZY s’étaientrendus à Oradour pour reconnaître les responsabilités propres à chacun de leur Pays.
    Encore une fois sans doute on ne prononcera pas le nom Allemands ou Alemagne, Europe et réconciliation obligent; mais Alsaciens sûrement, comme si les divisions de Waffen SS étaient leur invention.

    On ne parlera pas de la défaite éclair humiliante de 1940, ni de la honteuse collaboration qui a suivie partout sur tout le territoire et qui a permis à Hitler d’exiger toujours plus en Alsace – Moselle, annexée de fait, sous la botte et l’oppression nazie durant 5 ans.

    C’est ainsi que fut décrété le 25 août 1942 l’obligation militaire, car l’appel aux volontaires en 1941fut un fiasco.
    Il en aurait été de même, sans la SIPPENHAFT, une loi scélérate autorisant les représailles sur les membres du clan familial, la confiscation des biens, la déportation, les travaux forcés voire l’exécution en cas insoumission ou de désertion de la Wehrmacht ou des Waffen SS.

    Leur choix était des plus simples: accepter l’obligation militaire avec la mort au bout pour 30% d’entre eux, autant que les déportés, ou se rendre responsable de la déportation et souvent de la mort de leurs proches, dont nous leurs enfants.

    Queele plus belle preuve d’amour d’offrir sa vie pour les sie pour une deuxième naissance!

    En effet je suis Orphelin d’un Malgré-Nous et président d’une association qui porte leurs noms, qui a servi la France comme la très grande majorité de nos pères, durant 3 ans et demie avec les rappels et la captivité de 1936 à 1940

    Comme Orphelins , je comprends la douleur des familles , brisées, décimées d’Oradour qui ont connu un terrible drame, y compris 48 Alsaciens -Mosellans sur place

    Ce fut aussi notre cas en Alsace-Moselle; ma famille perdit 4 fils sur 5 , l’un de mes amis 6 sur 6 soit, là un père qui laisse 7 enfants derrière lui,
    40 000 morts ou portés disparus, laissés sans sépultures, c’est à dire 30% des 130 000 incorporés de force * pour servir de chair à canon et éradiquer la résistance sur place
    * dix fois plus que les Américains (3%)

    Le 18 janvier dernier et nous avons renouvelé notre demande auprès de J.M. BOCKEL

  4. 3 06 2009
    ERNEWEIN (16:31:28) :

    Je ne sais pourquoi mais le texte s’est affiché sur votre site sans que je puisse me relire d’où certaines fautes grossières.

    En conclusion, je voudrais dire que le 10 juin FILLION rende hommage aux victimes d’Oradour.
    S’il parlait à nouveau des Alsaciens, dont des mineurs, l’honnêteté intelectuelle voudrait qu’il ajoutât le rôle de boucs émissaires, que leur a fait jouer la France de la collaboration, celle des profiteurs en tous genres, des délateurs, de l’administration, des miliciens, des combattants de la Légion des Volontaires Français arrimés à la division des Waffen SS Charlemagne, tout heureux de faire oublier leurs turpitudes.

    Je voudrais aussi qu’il reconnaisse notre tragédie et l’abandon de la mère Patrie, y compris après guerre où la IIIè République laissa agoniser au moins 10 000 Alaciens et Mosellans dans les horribles camps russes jusqu’en 1955.

    Mais comme d’autres il fera une crise d’Alzheimer

    Bernard ERNEWEIN, Orphelin d’un Malgré-Nous

  5. 10 06 2009
    gribouille (08:58:30) :

    Merci ERNEWEIN de rappeller l’histoire douloureuse de L’Alsace que les « français de l’intérieur » ont tendance à oublier, si jamais il ont la moindre idée de ce que cette région a souffert, ce qui n’est pas certain.

    L’Alsacien a été trop souvent assimilé au « boche », il en reste encore quelque chose aujourd’hui.

    Je suis originaire de Haute-Vienne, St Junien, à quelques encablures d’Oradour où ma famille connaissait des victimes de cette barbarie.

    Mais ayant vécu en Alsace et appris à connaitre l’Histoire douloureuse de cette région, je ne m’arrête pas à accabler ceux qui parce qu’ils n’avaient pas le choix de leur camp ont perpétré ce massacre avec les Allemands.

    Attentive à la commémoration d’aujourd’hui j’espère comme vous qu’on ne montrera pas du doigts ceux qui n’avaient pas choisi d’être là.
    D’ailleurs, les jeunes Allemands de la Division das Reich eux-même avaient-ils choisi ?…….

Laisser un commentaire




Mascara |
ARBIA |
hors-micro |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | joaniz
| FO Assurances 77
| Info33