• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 13 février 2009

> Eau de Limoges : la polémique est lancée

13022009

blim.bmp

criirad.bmp« Le Limousin. La région la plus polluée de France par les déchets des mines d’uranium [...] Limoges a vécu sous la menace de la contamination« . Mercredi soir, France 3 diffusait Pièces à conviction, qui mettait en cause de nombreuses zones de France pour leur éventuelle radioactivité. Comme on pouvait s’y attendre, le Limousin n’a pas été oublié. Abordant entre autres le sujet de l’eau, l’émission mettait en cause un rapport accablant de la CRIIRAD (Commission de Recherche et d’Information Indépendantes sur la Radioactivité), apparemment jamais rendu public par la mairie de Limoges, qui mettait en évidence les « sérieux problèmes » apportés par les anciennes mines de la COGEMA aux réserves d’eau de Limoges.
Alain Rodet a démenti formellement ces accusations, déclarant que le reportage diffusé mercrediétait « ignoble« , et réaffirmant sa totale confiance en la qualité de l’eau de la ville.

Un rapport publié il y a quatre jours par l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) critiquait déjà l’encadrement du traitement et de l’élimination des déchets découlant de l’exploitation minière de l’uranium en Limousin.

Le député-maire de Limoges n’a pas exclu le recours à la justice. La chaîne de télévision s’est d’ores et déjà félicité d’avoir « ouvert un débat national sur les déchets d’uranium en France« . Rappelons que la dernière mine d’uranium de France a été fermée en mai 2001 à Jouac, dans le nord de la Haute-Vienne.

L’affaire est donc à suivre de près, mais aussi à considérer avec précaution.

Les vidéos du reportage de France 3 et celle de l’interview d’Alain Rodet sont disponibles sur le blog de Tristan Bromet : [ici]







Mascara |
ARBIA |
hors-micro |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | joaniz
| FO Assurances 77
| Info33