• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 6 février 2009

> Un non-évènement politique

6022009

bgauche.bmp

lcrnpa.bmpNon, ce ne sera pas forcément le NPA. On devrait savoir le nouveau nom de la LCR dès dimanche. Oui, de la LCR. N’allons pas croire que c’est un nouveau parti ayant pour porte-parole Olivier Besancenot, et se voulant être le premier opposant à Sarkozy qui représentera dès la semaine prochaine les trois quarts de l’électorat d’extrême-gauche. Car ce parti, excepté le nom, aura tout de la feue Ligue.

Fondée en avril 1969 sur les cendres du Parti communiste internationaliste, lui-même créé début 1944, la LCR s’est imposée depuis 5 ans comme la première force politique de l’extrême-gauche, qui doit en grande partie sa vitalité au charisme et au dynamisme de son jeune porte-parole, âgé de 34 ans.

S’il a été décidé que le NPA ne rejoindrait pas la IVe Internationale, au contraire de la LCR, on est en droit de se demander ce qui pourrait changer après le congrès fondateur, qui se tient tout ce week-end à la Plaine-Saint-Denis.

Idéologie ? Tout devrait rester pareil. Daniel Bensaïd, co-fondateur de la LCR, affirme que le nouveau parti va « prendre le meilleur des traditions du mouvement ouvrier, qu’elles soient trotskistes, socialistes, communistes, libertaires, guévaristes« . Et si le trotskisme devrait s’effacer un peu des signatures de revendications, il apparaît évident que les citoyens qui composeront le mouvement seront globalement les mêmes qu’avant. La critique continue du PS ne devrait pas s’arrêter en si « bon » chemin. Enfin, on reste pour le moment dubitatif quant àune éventuelle hausse des effectifs militants. Si la direction espère 10 000 adhérents (3 000 actuellement), il semblerait que ce chiffre soit difficilement atteignable, les sympathisants d’extrême-gauche étant nombreuxà n’adhérer à aucun mouvement politique.

La seule chose qui pourrait évoluer, c’est une médiatisation accrue. Les médias et l’attention pourraient en effet se reporter sur un non-évènement. Ce qui se passera ensuite, ce qui est à surveiller, ne dépendra, à mon avis, en aucun cas à un changement de dénomination. Si Besancenot fait 10% demain, ce n’est pas parce qu’il aura changé son logo.




> « Les temps changent »…

6022009

bmedias.bmp

lestempschangent.pngLa disparition du dernier ours polaire. La fin des vignobles du Bordelais. Des murs de carcasses de voitures pour arrêter le désert. Bienvenue dans le monde de 2075.

France 2 diffusait ce soir Les temps changent, un docu-fiction franco-canadien, qui se proposait d’imaginer notre Terre à l’horizon 2075.

La qualité du scénario était assez discutable, avec certains passages ressemblant plus à une pub pour EDF ou Total qu’autre chose, et les passages sur l’immigration sélectionnée étaient souvent maladroits, mais les effets spéciaux du film sont impressionnants. Ils permettent de retranscrire ce que pourrait être le quotidien de nos enfants et petits-enfants. Effrayant, en un mot. Juste une énième preuve, une énième raison de s’engager dès maitenant dans un grand mouvement de changement des mentalités. L’heure n’est plus à la constatation.







Mascara |
ARBIA |
hors-micro |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | joaniz
| FO Assurances 77
| Info33