> Le gouvernement semble prévoir une nouvelle prison à Limoges

20 01 2009

blim.bmp

limoges1905.jpgLe secrétariat d’état chargé de l’aménagement du territoire dirigé par Hubert Falco a programmé la construction d’un tout nouveau centre pénitenciaire pour Limoges à l’horizon 2014. C’est en tout cas Le Populaire du Centre qui l’annonce aujourd’hui. Bien. Sauf qu’aucun responsable politique local n’était visiblement au courant ! Marie-Françoise Pérol-Dumont, présidente du Conseil général, s’est trouvée étonnée et apparement un peu choquée « d’apprendre ce type d’annonce par la presse« . Alain Rodet semble prendre acte de cette idée et attend donc avec impatience la réunion du CIACT (Comité interministériel à l’aménagement et à la compétitivité des territoires) à Lyon, le 2 février prochain.

Ouverte en 1856, l’actuelle prison de Limoges reste une des dernières maisons d’arrêt de villes de cette taille en France situées en plein centre-ville. La création d’une nouvelle structure de 700 détenus occasionnera inévitablement la fermeture du bâtiment de la place Winston Churchill, qui est touché comme ailleurs par la surpopulation carcérale, et le transfert des personnels sans suppression d’emplois, avec même 215 nouveaux postes.

En même temps, cette annonce un peu cavalière n’est pas inédite dans l’histoire des relations entre le gouvernement et les collectivités locales de la région. Annonces de dernière minute, mesures prises sans concertation ou bien déclarations fantaisistes, ou encore mise en demeure de projets bien avancés, le POLT, la fermeture des casernes ou le projet d’autoroute grajtuite Nantes-Limoges en sont les principaux exemples.

Photo : les évènements ouvriers de 1905 à Limoges


Actions

Informations



Une réponse à “> Le gouvernement semble prévoir une nouvelle prison à Limoges”

  1. 26 01 2009
    Quelq'un (23:24:41) :

    Quelle logique… ! Alors qu’un quartier des mineurs (quasiment vide) flambant neuf a couté pas moins d’un million d’euros il y a moins de 5 ans, on construit autre chose. Quelle incohérence ! Conclusion un million de fichu en l’air. Que faire de l’ancienne prison après fermeture ? vue l’architecture des lieux (empilement de plusieurs bâtiments ) : Rien , tout raser. Et on parle d’économies de l’état ?? De qui se moque (encore) le gouvernement ?!

Laisser un commentaire




Mascara |
ARBIA |
hors-micro |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | joaniz
| FO Assurances 77
| Info33