> Redécoupage des circonscriptions : quels députés sacrifiés ?

15 06 2008

Ca y est, c’est officiel. Le gouvernement s’est lancé dans la fastidieuse tâche du redécoupage des circonscriptions électorales. Une manoeuvre nécessaire, car l’actuel découpage est fondé sur les données démographiques de 1982. Résultat, des populations se retrouvent sur-représentées, dans les zones rurales (ex: la Lozère, avec 2 députés pour 73 000 habitants, soit un député pour 36 500 électeurs), tandis que d’autres largement sous-représentées, notamment les territoires urbains où la population a fortement augmenté (ex: la côte méditerranéenne, la façade atlantique, l’Île-de-France, et particulièrement le Val-d’Oise, avec 9 députés pour 1 105 000 habitants, soit un député pour 123 000 électeurs !). Une telle réforme;), qui comprendrait aussi la création de 12 députés pour les Français de l’étranger, représentés actuellement par des sénateurs, est donc indispensable.

Qu’en est-il chez nous ? Les trois départements limousins, comme la majorité des circonscriptions du Massif Central, sont dans le cas de la Lozère. Les quatre circonscriptions de la Haute-Vienne sont toutes peuplées de moins de 100 000 habitants. Sachant que l’Etat veut garder le nombre de 577 députés, des élus vont en quelque sorte devoir passer à la trappe.

Par un calcul simple, une division toute bête, 64 000 000 d’habitants / 577 députés = 111 000 habitants, soit environ le « seuil » entre la sur-représentation et la sous-représentation. Vous suivez toujours ? Il y a 720 000 limousins. Divisez-les par 110 000, cela donne… 6,54 députés, disons 6 ou 7. Contre 9 aujourd’hui ! Vous avez compris le problème. D’autant qu’il va falloir jouer avec les éventuels tensions liées aux couleurs politiques de circonscriptions. On souhaite bon courage au gouvernement.


Actions

Informations



6 réponses à “> Redécoupage des circonscriptions : quels députés sacrifiés ?”

  1. 16 06 2008
    yann (07:42:25) :

    il y a aussi des seuils limites, la creuse ne perdra pas de député, la Haute Vienne et la Corrèze si. Et si on passait à un autre mode de scrutin, avec de la proportionnelle ??? Pour l’élection la plus importante du Pays ce ne se serait que justice. Avec tous ces jacobins c’est pas pour demain.

  2. 16 06 2008
    ldestrem (10:32:28) :

    Je veux bien un peu de proportionnelle, mais si c’est pour que ça fasse comme en Italie, avec 20 partis représentés, des majorités de 2 députés, des alliances bancales et des gouvernements qui tiennent 6 mois…

  3. 16 06 2008
    yann (11:56:51) :

    le cas italien est différent, il y a 2 chambres et elles ont les mêmes pouvoir, chez nous l’assemblée nationale prend la pas sur la sénat.

  4. 16 06 2008
    Pascal (14:43:43) :

    C’est un résumé un peu facile pour « critiquer la proportionnelle »…
    Démocratiquement parlant, ces elections devraient se faire à la proportionnelle.
    Sarkozy en avait « parlé » mais aucune trace dans le projet de réforme des institutions…
    Bi-partisme, quand tu nous tiens !

  5. 16 06 2008
    ldestrem (16:13:11) :

    Bon je reconnais que je me suis un peu emporté… Une part de proportionnelle, pourquoi pas. Si on peut faire entrer des députés verts, quelques communistes de plus, 1 ou 2 députés LCR, et oui, pourquoi pas des frontistes… mais pas de manière totale, sinon, je rebrandis le spectre italien ;)

  6. 17 06 2008
    Maxime (17:03:58) :

    En Haute-Vienne il est presque certain que la 1ère circonscription (Limoges-Centre) disparaisse. Il n’y aurait donc plus que 3 circonscriptions en Haute-Vienne. Marsaud l’avait annoncé après les dernières législatives et il affirmait qu’il serait suremment le dernier député UMP en Haute-Vienne (entre nous ce n’est pas bien grave)! La Haute-Vienne sera probablement encore rose pour très longtemps et tant mieux!
    La proportionnelle? Pourquoi pas mais attention aux effets secondaires…

Laisser un commentaire




Mascara |
ARBIA |
hors-micro |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | joaniz
| FO Assurances 77
| Info33