• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 15 juin 2008

> Redécoupage des circonscriptions : quels députés sacrifiés ?

15062008

Ca y est, c’est officiel. Le gouvernement s’est lancé dans la fastidieuse tâche du redécoupage des circonscriptions électorales. Une manoeuvre nécessaire, car l’actuel découpage est fondé sur les données démographiques de 1982. Résultat, des populations se retrouvent sur-représentées, dans les zones rurales (ex: la Lozère, avec 2 députés pour 73 000 habitants, soit un député pour 36 500 électeurs), tandis que d’autres largement sous-représentées, notamment les territoires urbains où la population a fortement augmenté (ex: la côte méditerranéenne, la façade atlantique, l’Île-de-France, et particulièrement le Val-d’Oise, avec 9 députés pour 1 105 000 habitants, soit un député pour 123 000 électeurs !). Une telle réforme;), qui comprendrait aussi la création de 12 députés pour les Français de l’étranger, représentés actuellement par des sénateurs, est donc indispensable.

Qu’en est-il chez nous ? Les trois départements limousins, comme la majorité des circonscriptions du Massif Central, sont dans le cas de la Lozère. Les quatre circonscriptions de la Haute-Vienne sont toutes peuplées de moins de 100 000 habitants. Sachant que l’Etat veut garder le nombre de 577 députés, des élus vont en quelque sorte devoir passer à la trappe.

Par un calcul simple, une division toute bête, 64 000 000 d’habitants / 577 députés = 111 000 habitants, soit environ le « seuil » entre la sur-représentation et la sous-représentation. Vous suivez toujours ? Il y a 720 000 limousins. Divisez-les par 110 000, cela donne… 6,54 députés, disons 6 ou 7. Contre 9 aujourd’hui ! Vous avez compris le problème. D’autant qu’il va falloir jouer avec les éventuels tensions liées aux couleurs politiques de circonscriptions. On souhaite bon courage au gouvernement.







Mascara |
ARBIA |
hors-micro |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | joaniz
| FO Assurances 77
| Info33