• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 10 juin 2008

> Une matinée de recueillement

10062008

J’étais, ce matin, présent aux cérémonies du 64ème anniversaire du massacre d’Oradour-sur-Glane. Un moment fort, et au-delà du symbole de mémoire, de paix et d’espoir de ces commémorations, j’ai vécu un véritable moment d’histoire. Si tout le monde connaît le déroulement terrible de cet incroyable et tragique épisode de l’histoire de France, le fait de vivre réellement, sur le lieu-même, au côté de proches et parents de victimes, de rescapés, de familles et personnes habitant le village, est également très émouvant. Les différents dépôts de gerbes et déplacements dans le nouveau village (monument aux morts, nouvelle église, monuments aux morts des enfants des écoles, discours à la mairie) et le village martyr (ancienne église, cimetière).

La cérémonie était notamment suivie par le secrétaire d’Etat chargé des anciens combattants, Mr Jean-Marie Bockel, le maire d’Oradour, Mr Frugier, les députés Mme Pérol-Dumont, Mr Rodet, Mr Boisserie, Mme Boulestin, le sous-préfet de Rochechouart, des maires de municipalités voisines, différents représentants de communes touchées par le massacre et associées à la commune d’Oradour, comme le village alsacien de Schiltigheim, la ville de Saint-Maur des Fossés ou le village mosellan de Charly.

Cette sortie pédagogique était organisée par le lycée Gay-Lussac et l’Association des anciens combattants – Services de renseignements de France et pays Alliés, encadré par des membres de cette association et un professeur du lycée. Devrait lui faire suite un déplacement à Paris, le 24 octobre, lors de l’assemblée générale des associations d’anciens combattants.







Mascara |
ARBIA |
hors-micro |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | joaniz
| FO Assurances 77
| Info33