• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 27 avril 2008

> Avant de faire la leçon, Darcos doit réviser ses cours !

27042008

Image de prévisualisation YouTube
Voilà qui pourrait finir de convaincre les sceptiques. En plus d’être mauvais ministre, Mr Darcos est mauvais élève. Il le montrait le 3 avril sur le Grand Journal de Canal+. Mais même si comme le faisaient remarquer certains, et je suis d’accord, il reste « facile » de montrer ce genre de vidéos, elle a au moins le mérite d’appuyer sur le fait qu’il est inadmissible de promouvoir les suppressions de postes et tout ce qui mobilise actuellement les enseignants comme les lycéens. Je suis convaincu que Mr Darcos est un des pires ministres de l’Education, s’il n’est pas le pire, que la droite n’ait jamais sorti. Et c’est du subjonctif présent ;)




> Le Pen n’est visiblement pas encore mort

27042008

« J’aurais parlé, même de très loin, du génocide vendéen, personne n’aurait été choqué. J’ai dit que les chambres à gaz étaient un détail de l’histoire de la seconde guerre mondiale : ça me paraît tellement évident. Si ce n’est pas un détail, c’est l’ensemble. C’est toute la guerre mondiale alors. » (avril 2008)

« Dans un livre de mille pages sur la Seconde Guerre mondiale, les camps de concentration occupent deux pages et les chambres à gaz dix à quinze lignes, ce qui s’appelle un détail. » (5 décembre 1997)

« Je n’ai pas étudié spécialement la question mais je crois que c’est un point de détail de l’histoire de la Deuxième guerre mondiale. » (13 septembre 1987)

lepen.jpg Reste-t-il quelque chose à faire ? Le vieux leader du FN, que l’on croyait éteint, au même titre que son parti, a apparemment choisi de refaire surface en ressortant « ce qui marche le mieux », c’est-à-dire, un petit « dérapage incontrôlé ». Sauf, que même sa fille, candidate à sa succession qu’on ne présente plus et coupable désignée par les têtes du parti de la chute du FN aux élections récentes, a déclaré qu’elle « ne partage pas sur ces événements la même vision que (son)père ». Mais attention, elle lui vient quand même en aide : « Je crois que Jean-Marie Le Pen ne voulait pas créer cette polémique, puisqu’il a interdit au journal [Bretons, ndla] la publication de cette interview ». Si Le Pen fille n’a pas encore lâché son papa de président du parti, comme l’avait fait sa soeur Marie-Caroline en 1998 en rejoignant Bruno Mégret, cette tentative non cachée de se démarquer d’un homme qui s’était » calmé »ces derniers temps, puisqu’on se rappelle qu’à l’été dernier, il avait trouvé que « Nicolas Sarkozy [avait] bien passé sa lune de miel« , ressemble de plus en plus à un début de « coup d’Etat tranquille ».







Mascara |
ARBIA |
hors-micro |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | joaniz
| FO Assurances 77
| Info33