> La deuxième fin de Jacques Chirac

22 03 2008

Jacques et Bernadette Chirac votant à Sarran, le 6 mai 2007 pour le 2nd tour de la présidentielleQuel bilan tirer de ces élections municipales dans notre région ?

Outre les réélections triomphales attendues à Limoges, Tulle, Guéret, les défaites de la droite dans ses derniers fiefs comme Bellac, et l’échec des listes PS dans des petites villes face à des listes divers gauche (Isle, Panazol, St-Léonard), évènements plus ou moins prévisibles mais tout aussi importants, on retiendra un élément principal. Et pour en parler, il faut regarder de l’autre côté du Mont Gargan : la Chiraquie n’est plus. Ou du moins, est à l’agonie. Avec la perte pour l’UMP de deux des trois principales villes du département, à savoir Brive et Ussel, et bien évidemment le basculement du conseil général, dans lequel on retrouve une certaine Bernadette Chirac, dans les mains d’une personnalité aussi symbolique que François Hollande, la droite historique locale comme nationale prend un coup. Il ne reste apparemment plus comme objectif pour la gauche que celui, dans 5 ans, de gagner la 3ème circonscription, conservée d’extrême justesse l’an dernier par le désormais ex-président du « CG 19″ Jean-Pierre Dupont.

La Corrèze bleue n’aura pas survécu au départ des affaires de son chef, un jeune ministre pompidolien débarqué en 1967 pour prendre la circonscription d’Ussel aux communistes, devenu plus tard 1er ministre, maire de Paris et président de la République. La Corrèze chiraquienne n’est pas une Corrèze sarkozyste. Ici, comme souvent ailleurs il faut le dire, l’un peut empêcher l’autre… Et est-il utile de rappeler qu’à l’origine le département de Jean Combasteil est plutôt de gauche ?

Cette année, ce n’est donc pas tant un « cataclysme surprise » qui se déroule, mais plutôt la fin d’une longue parenthèse…

 


Actions

Informations



2 réponses à “> La deuxième fin de Jacques Chirac”

  1. 23 03 2008
    Max087 (17:46:27) :

    Désolé de contredire Lucas mais la liste vainqueur à Isle n’est pas divers gauche. C’est une liste sans étiquette. Quand des personnes représentent l’UMP et le Modem sur une liste on ne peut pas la qualifier de divers gauche, malgré ce qu’en dit la presse. Désolé!

  2. 17 10 2008
    saint jacques (19:24:56) :

    Tres pertinent, merci pour cecbillet ;) au passage, qui a desine ce super design de blog ? j’ador :)

Laisser un commentaire




Mascara |
ARBIA |
hors-micro |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | joaniz
| FO Assurances 77
| Info33