• Accueil
  • > Archives pour novembre 2007

> L’Australie tourne à gauche et roule vers Kyoto

26112007

En choisissant de voter pour un premier ministre de gauche, les Australiens ont mis fin à 11 ans de « politique américaine » sur l’île-continent. Le conservateur John Howard avait été porté à la tête du pays en 1996. Le travailliste Kevin Rudd, 50 ans, s’est d’ores et déjà engagé à signer le protocole de Kyoto, et retirer les troupes envoyées en Irak.

Les Etats-Unis restent désormais le seul grand pays industrialisé à n’avoir pas signé ce protocole visant à réduire significativement les émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2012. Le protocole de Kyoto, mis en place en 1990, a été signé par 156 pays.




> Que deviennent les « petits candidats » ?

23112007

 

Propulsés sur le devant de la scène durant quelques mois, au printemps dernier, les « petits » candidats ne font plus guère parler d’eux. Il reste bien évidemment difficile d’oublier Nicolas Sarkozy, tout comme son adversaire malheureuse, ou le 3ème homme de l’élection, ou bien encore le vieux Jean-Marie Le Pen fraîchement réélu à la tête de son parti.

 En revanche, quid des autres ?

     Gérard Schivardi, qui a obtenu le moins bon score le 22 avril dernier (0,34%), prépare la création d’un « nouveau parti ouvrier » , dont la « convention » doit avoir lieu dès demain à Saint-Ouen.

     Frédéric Nihous, dont le parti (CPNT) , se veut totalement « apolitique », s’est vu confier une mission par le ministre de l’Agriculture Michel Barnier, sur la diversification et la valorisation des activités agricoles.

     Dominique Voynet, dont le silence était jusqu’à présent aussi grand que la défaite aux présidentielles, sort de l’ombre. Elle construit actuellement un projet pour les municipales à Montreuil, où elle se présentera contre le maire communiste sortant Jean-Pierre Brard, qui s’est illustré dernièrement pour avoir refusé l’arrivée sur sa liste de l’actuelle adjointe au maire de Paris Clémentine Autain. L’ex candidate des Verts a par ailleurs annoncé que Clémentine Autain pourrait rejoindre sa liste. Dominique Voynet présentera une liste d’ « union de la gauche ».

     Philippe de Villiers est plutôt absent en ce moment. A peine a-t-on entendu son nom lors du procès Pasqua.

     L’ex-indéboulonnable Arlette Laguiller, qui a récemment déclaré qu’elle ne prendrait pas part au projet de nouveau parti d’Olivier Besancenot, défraye la chronique. Elle serait prête à tisser des alliances au cas par cas avec les socialistes, comme à Saint-Brieuc ou Angers. Même si LO affirme qu’elle ne renie pas ses fondamentaux, c’est une grande première que cette main tendue vers l’ennemi de gauche.

     José Bové est quant à lui ressorti libre du palais de Justice de Millau, le 12 novembre dernier. Condamné à 4 mois avec sursis en 2005 pour un fauchage en 2004 en Haute-Garonne, l’alter-mondialiste est convoqué à nouveau chez le juge le 10 décembre prochain.




> Chirac en prison ?

21112007

« La seule chose qui [leur ferait] plaisir, c’est de voir Chirac en prison. » Le thème de cette chanson des Wampas, très fortement critiquée à sa sortie, début 2006, est plus que jamais d’actualité, même si la probabilité de voir l’ancien président derrière les barreaux est nulle (rassurez-vous).

Il n’empêche que Jacques Chirac a été (enfin) mis en examen pour détournement de fonds public, aujourd’hui, dans l’affaire des chargés de mission de la ville de Paris. Alors maire de la capitale, Mr Chirac est accusé d’avoir recruté plusieurs personnes qui n’auraient jamais effectué aucun travail (ou seulement à son service personnel et celui de quelques proches au RPR). Parmi ces bénéficiaires on compte l’ancien maire UMP de Tulle Raymond-Max Aubert et l’ancien secrétaire général de FO Marc Blondel.

Jacques Chirac risque 150 000 € d’amende et 10 ans de prison (info RTLinfo.be). Arnaud Montebourg, qui avait longuement lutté contre l’immunité présidentielle, a déclaré que cette nouvelle était synonyme pour lui de « victoire posthume ». Dominique Rousseau, professeur de droit constitutionnel et membre de l’Institut universitaire de France, appelle quant à lui Jacques Chirac, dans une interview à 20Minutes, à se retirer du Conseil Constitutionnel.

Petit supplément « phrase du jour », même si cette phrase remonte au 12 mars dernier, lors de l’allocution présidentielle de Jacques Chirac, qui annonçait alors qu’il ne se représenterait pas.

« Pas un instant, vous n’avez cessé d’habiter mon coeur et mon esprit. Pas une minute, je n’ai cessé d’agir pour servir cette France magnifique. Cette France que j’aime autant que je vous aime.» 

Instant émotion et mouchoirs. Il nous aime mais il s’est un peu moqué de nous, Chichi…




> Contre les réformes, la mobilisation

19112007

Rendez-vous demain place de la République, dès 10h (départ du défilé à 10h30), pour la manifestation contre les réformes du gouvernement (réduction des effectifs de la fonction publique et autonomie des universités).




> Pour la fin du « grain de sable »

17112007

Les camions dans Roumazières-LoubertOn en parle : Dominique Bussereau, secrétaire d’Etat aux transports, sera à Chabanais (16) lundi (source Le Populaire du Centre).

Est-il utile de rappeler que la petite ville de Charente Limousine, traversée chaque jour par un nombre incroyable de camions, attend depuis des années sa déviation. Déviation promise depuis des années, justement, par l’Etat. Promise mais pas faite.

Les Chabanois, excédés par le bruit et le danger que ces passages entraînent sur la commune, traversée par la RN 141, sont réunis depuis 2006 en une association (« Grain de sable ») qui a manifesté plusieurs fois.

Ils attendent donc beaucoup de la réunion qui aura lieu à la mairie entre le secrétaire d’Etat et les principaux défenseurs du projet.

La visite du secrétaire d’Etat, annulée par la grève des transports, s’est faite vendredi. « Le Secrétaire d’Etat a été clair, la déviation sera une réalité à l’horizon 2012. Reste qu’il faut trouver le financement (90 millions d’€) et surtout trouver une solution vivable pour les habitants de Chabanais pendant les quatre ans qui restent avant l’ouverture de ladite déviation. Un rapprochement vers la Présidente du Conseil général de la Hte-Vienne est envisagé : c’est en effet à cause d’une décision unilatérale de sa part, déviant les poids lourds vers la RN 141, que cette dernière, dans sa traversée de Chabanais, est devenue une « rue de la mort ». » (France 3 LPC)




> Ségolène : ne l’oubliez pas !

16112007

 Elle veut le dire : demain ne se fera pas sans elle !

Ségolène Royal sortira le mois prochain un livre, qui reviendra sur la campagne électorale (encore ?). Son titre, emprunté à la chanson de Barbara, est, il faut bien le dire, à la limite du populisme et est un véritable concentré de ségolisme : Ma plus belle histoire, c’est vous.

Par ailleurs, un sondage révèle que si l’élection présidentielle se refaisait maintenant, la candidate socialiste n’obtiendrait plus que 22% des suffrages au 1er tour (35% pour Sarkozy et 17% pour Bayrou), et 45% au 2nd tour.







Mascara |
ARBIA |
hors-micro |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | joaniz
| FO Assurances 77
| Info33