• Accueil
  • > Archives pour septembre 2007

> Mr Darcos et le samedi matin, ou une bêtise gouvernementale de plus.

29092007

 Ca y est, c’est officiel. Les élèves du primaire n’auront plus cours le samedi matin, et ce dès la rentrée 2008. Le collaborateur de Mr Sarkozy délégué à l’école l’a décidé. Il ne faudrait tout de même pas oublier que cette réforme s’est faite sans aucune concertation avec les représentants d’enseignants. Bon nombre d’entre eux ont appris officiellement la nouvelle au journal de 20 heures.

Dans son allocution à la télé, sur TF1, Mr le Ministre de l’Education nationale, Xavier Darcos, interrogé sur le fait que les experts sont défavorables, au nom du rythme de l’enfant, à ce changement, balaye la question en affirmant, comme seule réponse, je cite, « que les autres pays européens ont déjà supprimé l’école le samedi, que ces élèves n’ont pas l’air traumatisé, que les écoliers français travaillent beaucoup trop. »

Le gouvernement ne fait que surfer sur une opinion qui serait acquise à sa cause, puisque seraient favorables 80% des parents (notamment pour les week-ends en famille où les gardes alternées), 59% des enseignants (sauf qu’eux ne vont sûrement pas perdre leurs heures de cours mais les rattraper ailleurs), et 62% des élèves. (Ca se comprend, bien sûr qu’ils n’ont pas envie d’aller en classe le samedi).

Une des raisons avancées par les enseignants pour la suppression pure et simple du samedi travaillé est le fort absentéisme. Pour la maternelle, cet absentéisme aurait pu être arrêté par la mise en école obligatoire par exemple, et est-il utile de rappeler que l’école élémentaire est obligatoire ?

Bien joué Mr Darcos, mais tout cela reste assez flou, et il va falloir mieux s’expliquer.

Blog du ministre : [http://xavierdarcos.blogspirit.com/]

Site du ministère : [http://www.education.gouv.fr/]




> Pas un succès pour « HB »…

26092007

France 2 a diffusé mardi soir un très bon « docu-fiction », très à la mode en ce moment, sur la prise d’otages de la maternelle Commandant Charcot de Neuilly-sur-Seine, en mai 1993. Le film permet de découvrir, presque heure par heure, le déroulement angoissant de cet évènement. Les séquences fictives sont entrecoupées d’interviews des protagonistes : Charles Pasqua, ministre de l’Intérieur, des parents d’élèves, la directrice d’école, … On regrette néanmoins que le maire de Neuilly de l’époque, aujourd’hui président, n’ait pas été, lui aussi, interrogé. Il n’empêche que le Sarkozy du film, Frédéric Quiring, est parfait dans son rôle. L’institutrice, décorée de la légion d’honneur par la suite, joue également très bien son rôle.

Reste que le docu-fiction n’a pas séduit les téléspectateurs, puisqu’il n’en a réuni que 3,4 millions, loin des 10,4 millions fidèles à la série de TF1 « Les Experts, Miami ».




> Terre de doyens

19092007

Haute-Loire, terre de longévité ?En tout cas, l’homme et la femme les plus âgés de France y résident.

Clémentine Solignac, née Veyrac, à Vorey le 7 septembre 1894 (113 ans) est la nouvelle doyenne des Français, depuis le récent décès de Simone Capony, à Cannes, qui tenait le record.

Un des deux derniers poilus français, Louis de Cazenave, 109 ans, né le 16 octobre 1897 habite lui aussi dans le département. Il est originaire du village de St-Georges d’Aurac




> Le promeneur du Champ de Mars

16092007

Le Promeneur du champ de mars

2005

Robert Guédiguian

1995 :
La France se prépare à élire un nouveau président. Le président livre son ultime combat contre la maladie qui l’affaiblit de jour en jour. Cette période est aussi marquée par le resurgissement d’affaires douloureuses telles les relations avec René Bousquet en 1943. Un jeune journaliste, Antoine Moreau, tente de lui faire transmettre ses sentiments sur la politique, la vie,… en course contre la mort.

La personnalité ambiguë de François Mitterrand est tout à fait retransmise par la très bonne interprétation de Michel Bouquet. Interprétation qui en est parfois troublante de ressemblance.

Des moments durs, d’autres assez drôles, jamais ennuyeux. Quelques passages très drôles, tels celui où Mitterrand parle de sa marionnette au Bébête Show, où celui où il parle de  son grand rêve : se promener en Twingo, cadeau d’adieu du PS, aux côtés de Julia Roberts, à New York. Un chef-d’œuvre.

Le film est tiré du livre de Georges-Marc Benamou ‘’Le dernier Mitterrand’’

Distribution :

Michel Bouquet : François Mitterrand

Jalil Lespert : Antoine Moreau




Pour une place dans le Monopoly !

14092007

 Hasbro, éditeur du célèbre Monopoly a décidé de publier au printemps 2008 une nouvelle variante du jeu, dont le thème sera les villes de France. Particularité : ce sont les internautes qui votent eux-mêmes, sur le site dont l’adresse est inscrite ci-dessous, quelles villes ils souhaitent voir apparaître sur le plateau. Plateau qui ne contient que 22 places ! La course est lancée, vous avez jusqu’au 10 octobre pour voter, sachant que vous avez le droit de voter une fois par jour. Alors votez et faites voter Limoges, qui pour l’instant n’est pas dans les 22 premières villes !!! (33è au 14 septembre).

Limoges a sa place dans le Monopoly France, c’est à vous de le dire !Site du vote : http://www.monopoly.fr/news.aspx 




Delanoë est populaire

11092007

Bertrand Delanoë, tout juste déclaré à nouveau candidat à la mairie de Paris, coqueluche des médias et une des personnalités politiques les plus médiatiques de cette rentrée, est passé en tête des personnalités politiques préférées des Français (tableau de bord politique IFOP-Paris Match). Avec 76% de bonnes opinions intentions (+7 par rapport à Juillet), il devance pour la 1ère fois Bernard Kouchner (75%, -3). Suivent DSK (71%), François Bayrou et Jean-Louis Borloo (71%). Le président et les ministres du gouvernement sont généralement en baisse (-7 points pour Rachida Dati, -5 pour Nicolas Sarkozy). Ségolène Royal enregistre 49% de bonnes opinions. Les sympathisants socialistes (27%) comme les autres (33%) souhaiteraient voir le candidat au FMI prendre la tête du PS, quand Bertrand Delanoë (respectivement 21% et 19%) n’obtient pas, du moins pas encore, et Ségolène Royal (26% et 17%) plus la plus forte popularité des personnalités socialistes.







Mascara |
ARBIA |
hors-micro |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | joaniz
| FO Assurances 77
| Info33